Sport

Equipe de tennis française : le malaise Noah Tsonga ?

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette équipe de France de Tennis. Pourtant finaliste de la Coupe Davis après avoir éliminé en demi-finale, la très belle équipe de Serbie, certes privée de son meilleur joueur Novak Djokovic, les Bleus semblent toujours se créer des problèmes en interne qui viennent polluer le groupe. C’est le cas de manière répétitive ces dernières années et c’est d’ailleurs pourquoi on a fait venir Yannick Noah à la tête du groupe. Mais même avec ce porte-bonheur du tennis français, l’équipe de France de tennis est en plein malaise. Et c’est Yannick Noah lui-même qui est concerné, car sa relation avec Jo-Wilfried Tsonga ne semble pas être au beau fixe. Alors existe-t-il un malaise entre l’entraîneur et icône du tennis français et le meilleur joueur tricolore actuel ? Cela semble bien possible, mais la réconciliation est de mise.

Une situation compliquée entre Jo-Wilfried Tsonga et Yannick Noah

C’est en avril 2017 que la relation entre les deux hommes semble la plus tendue. En effet, début avril, la France joue pour la première fois depuis 2005 une rencontre sans aucun mousquetaire. Le joueur français le plus connu, notamment pour manger des Kinder Bueno dans une publicité à la télévision, n’est pas présent, tout comme à Tokyo au mois de février dernier, car il vient tout juste d’être papa. Le capitaine de l’équipe, Yannick Noah, déclare alors dans un célèbre magazine de sport français que son joueur avait été clair avec lui et qu’il ne souhaitait pas jouer de l’année. Le dernier vainqueur français de Roland-Garros promet de tout mettre en œuvre pour convaincre son joueur de faire son retour. Cependant, entre les lignes et de manière un peu moins officielle, Noah n’est pas tendre avec Tsonga et il dira notamment : « Je ne suis pas là pour changer l’état d’esprit de tous les joueurs français depuis 15 ans. Les absentes ont toujours tort ». Un tacle sévère envoyé à Jo qui pourrait vexer ce dernier et lui couper l’envie de retrouver le groupe France.
Après la qualification pour la demi-finale, Noah revient sur l’esprit fluctuant de cette génération et assure qu’il donnera face à la Serbie, le prochain adversaire en demi-finale, « la priorité à ceux qui étaient présents au Japon et à Rouen ». De quoi faire comprendre que Tsonga ne fera pas partie de l’équipe. De son côté ce dernier réagit une semaine plus tard à Monte Carlo en déclarant devant la presse : « J’annonce, un mois après la naissance de mon enfant, être à la disposition de l’équipe de France et de son capitaine pour la réception de la Serbie en septembre prochain ». Son état d’esprit est bon et il assure aimer profondément cette équipe et qu’il n’y joue pas parce qu’il est forcé. C’est alors que Noah annonce le 5 septembre la présence du joueur en tant que numéro un pour disputer la demi-finale. La réconciliation semble actée, au plus grand bonheur des fans de tennis français.

tsonga-noah

Tags :