Mon voyage en Islande

voyage-islande

Situé entre le Groenland et la Norvège, l’Islande qui signifie littéralement la « terre de glace » est un État insulaire de l’océan Atlantique Nord. Sa capitale, qui est également la plus grande ville du pays, est Reykjavik. Cet endroit fait partie de mes différentes destinations. J’y suis allée à plusieurs reprises, et mon voyage était toujours épatant. Sachez qu’il n’est qu’à 3 heures seulement de vol de France, et coûte moins cher que de traverser le globe.

Les atouts de l’Islande, un pays qui fait rêver

L’Islande est un pays très riche en attraits touristiques, si l’on ne parle que les immenses glaciers qui couvrent plus de 10 % du territoire, les impressionnantes cascades, les volcans (au nombre de 300) avec leurs champs de lave, les paysages spectaculaires, etc. Il est beau à découvrir aussi bien en hiver comme en été. Ce sont les glaciers qui définissent parfois la réputation de l’Islande. Le Vatnajökull est l’une des plus importantes calottes glaciaires du monde, mais il constitue également un parc naturel. Le glacier de Snæfellsjökull est aussi culminant et très beau. Mais le paysage qui m’a tellement plu, ce sont les fjords, le volcan de Hekla ainsi que les grottes de glace de Skaftafell. Les fjords me font vivre des moments inoubliables avec leurs airs marins et leurs charmants villages. Ceux qui sont les plus connus sont les fjords d’Egilsstaðir, de Borgarfjörður Eystri, de Mjóifjörður, ou Neskaupstaður.

Ce qui est aussi étonnant en Islande, c’est la tradition ressemblant à tous les insulaires d’ailleurs. Quand la glace se brise, tous les islandais parlent couramment l’anglais. Et en rentrant dans une demeure, il faut enlever les chaussures. Entre autres, malgré leur foi chrétienne (luthérienne), ces islandais donnent encore plus d’intérêt à leur religion ancestrale fondée sur les forces de la nature. Tel est le cas de l’Asatru qui est une secte officiellement reconnue.

islande-voyage

Bon à savoir pour voyager en Islande

Pour partir en Islande, il faut savoir certaines choses étant donné que ce pays dispose de spécificités particulières. Tout d’abord, la saison touristique du pays semble assez limitée, de juin à août, où la température est un peu en haut et les jours sont plus longs. Cette période est bien adaptée pour les amateurs de la randonnée en pleine nature ou du road trip, ou ceux qui veulent profiter du centre de l’île avec ses routes sauvages des Hautes Terres. En automne, il est possible d’admirer les aurores boréales. Hors ces saisons, c’est la nuit qui s’allonge et la neige se fait apparaître. Ce qui incite certains établissements d’hébergement ou d’activités à clore leur porte. Par ailleurs, l’hiver est aussi bénéfique car c’est le meilleur moment qui m’a permis de découvrir des trucs aussi cool, les glaciers.

Nombreux sont le types d’hébergement disponibles en Islande, suivant le budget. Mais j’ai adoré le camping. Non seulement c’est plus abordable en matière de dépenses, mais également c’est très pratique pour partir à la découverte d’une terre riche en atouts. Il y a aussi des hôtels, qui semblent un peu cher durant l’été, et plusieurs écoles ou résidence universitaires qui se servent en résidence hôtelière durant l’été, comme l’Hôtel Edda.

Et grâce a la VR, vous pouvez le faire depuis chez vous.